Le médiateur est un professionnel...

Diplômé d’Etat, il participe à une analyse de la pratique et actualise ses connaissances en permanence.

  • Il respecte des principes déontologiques :
  • La neutralité : le médiateur n’a pas de projet pour les personnes, il les considère comme libres et responsables de leurs décisions.
  • L’impartialité : le médiateur ne prend pas parti, ne dit pas qui a tort ou qui a raison mais soutient chacun dans l’expression de son point de vue.
  • Pour que cette impartialité soit possible le médiateur ne peut pas organiser une médiation comprenant une personne avec laquelle il entretient des liens personnels ou professionnels, ou auprès de laquelle  il a une autre fonction que celle de médiateur.
  • L’indépendance : le médiateur se dégage des pressions qui peuvent être exercées sur lui ou sur la médiation familiale
  • Il met en place un cadre d’écoute et de dialogue en s’assurant :
  • Du consentement libre et éclairé de chacune des personnes
  •  En s’engageant à la confidentialité des entretiens.